GÉRER LE DIABÈTE PENDANT LES VACANCES


 

Note de la rédaction : Christel est une passionnée de fitness. Elle détient une certification ISSA Personal Trainer ainsi qu’un MBA. Elle a un diabète de type 1 depuis 1997. Cet article a été initialement publié sur Diabetes Strong.


Quelle est votre stratégie pour gérer votre diabète pendant les fêtes ? Si votre plan consiste à manger jusqu’à tomber malade, vous n’êtes pas seul.e. La plupart des rassemblements à cette époque de l’année tournent autour de la nourriture et des boissons, et généralement pas autour des aliments sains. Et je pense qu’il devrait y avoir de la place pour cela !

Il devrait y avoir de la place pour l’indulgence, pour mettre son régime à l’écart pendant quelques heures et pour profiter simplement de la famille et des amis. Et oui, bien sûr, nous pouvons le faire même si nous vivons avec le diabète.

Si, comme moi, vous êtes insulinodépendant, il vous suffit d’avoir un plan solide pour pouvoir passer les fêtes sans perturber la gestion de votre diabète. Voici mon plan, facile à suivre, pour gérer avec succès mon diabète pendant les fêtes :

1 – Connaissez vos ratios de glucides (combien d’insuline faut-il prendre pour un gramme de glucides).

Si vous ne le connaissez pas encore, prenez une feuille de papier et prenez des notes pendant quelques jours pour le maîtriser. Le fait de connaître vos ratios glucidiques quotidiens vous aidera à bien contrôler votre glycémie tout au long de l’année, et pas seulement pendant les fêtes. Vous pouvez lire mon article sur les ratios de glucides et les sensibilités à l’insuline pour en savoir plus.

2 – Sachez ce que vous mangez

Si vous ne l’avez pas préparé vous-même, demandez à l’hôte. On ne peut pas toujours voir ce qu’il y a dans un plat. Les purées de pommes de terre ne sont généralement pas que des pommes de terre, mais contiennent aussi beaucoup de beurre, de lait (ou de crème) et peut-être même du sucre.

3 – Apportez une feuille de triche pour le calcul des glucides

Apportez l’un des tableaux des glucides de Beyond Type 1 pour les fêtes. Si vous allez chez votre mère pendant les fêtes, vous connaissez probablement une grande partie des plats qu’elle va cuisiner parce que vous les avez mangés depuis votre enfance. Vous pouvez aussi faire une petite recherche à l’avance pour savoir combien de glucides contient une portion de vos plats préférés. Peut-être pouvez-vous même obtenir la recette de maman pour calculer le nombre exact de glucides ?

4 – Faites de l’exercice le matin

Faites de la musculation avant de sortir. Cela améliorera votre sensibilité à l’insuline et facilitera la gestion de votre taux de glycémie dans l’après-midi et la nuit. Non seulement vous vous sentirez mieux, mais vos muscles apprécieront les glucides et les protéines supplémentaires que vous consommerez plus tard dans la journée. Pourquoi ne pas utiliser toutes ces calories des fêtes pour construire des muscles ?

5 – Envisagez d’augmenter votre débit basal

Si vous restez assis à manger pendant des heures, il se peut que votre insuline basale doive être augmentée. Consultez toujours votre professionnel de santé avant de modifier votre dosage d’insuline, mais il pourrait être judicieux d’augmenter votre débit de base pendant le dîner et la nuit.

6 – Allez faire une promenade après le dîner (ou une bataille de boules de neige)

Cela aidera non seulement la digestion mais aussi votre glycémie. Je ne suis même pas sûre que celle-ci ait besoin de plus d’explications. Veillez simplement à ce que votre taux de sucre ne s’effondre pas pendant votre promenade ou votre bataille de boules de neige.

7 – Testez, testez, testez et gardez une trace de l’insuline active pour ne pas faire d’overdose. 

J’apporte mon lecteur de glycémie à table et je me fie beaucoup à mon capteur. Ma glycémie connaîtra quelques pics, et ce n’est pas grave, tant qu’elle redescend comme prévu.

8 – N’oubliez pas de faire un bolus pour l’alcool 

Le bolus pour l’alcool peut être délicat car l’alcool peut faire chuter votre taux de glycémie. Ma règle d’or est de faire un bolus pour tout sauf pour les alcools forts (que je ne bois jamais de toute façon). Surtout si l’alcool est mélangé à du jus de fruits ou à d’autres boissons riches en glucides, vous aurez besoin d’insuline. Et surtout, buvez de façon responsable.

Il est très difficile de gérer quoi que ce soit – en particulier votre diabète – si vous êtes complètement ivre. Si, pour une raison ou une autre, vous ne mangez pas et ne faites que boire, faites très attention aux doses d’alcool, car vous risquez fort d’être à plat pendant la nuit. L’alcool est délicat, donc si vous buvez et que vous n’êtes pas sûr de la réaction de votre glycémie, je vous suggère de prendre une collation au coucher, juste pour être sûr.

Ce à quoi ressemble le succès …

Pour moi, j’ai réussi à gérer mon diabète pendant les fêtes si je me suis amusée sans avoir à trop me soucier de mon diabète, si j’ai pu gérer ma glycémie de façon à ne pas me réveiller le lendemain matin dans la fourchette des 200 mg/dl et si je n’ai pas eu trop d’hypoglycémies.

Je doute que le Père Noël m’apporte un nouveau pancréas pour Noël, alors c’est une bonne chose que d’avoir appris à gérer mon diabète par moi-même. Joyeuses fêtes !!!!

 

 

 

 

WRITTEN BY Christel Oerum, POSTED 12/20/21, UPDATED 12/20/21

Christel est une blogueuse, entraîneuse personnelle, défenseuse du diabète, championne de bikini et personnalité du fitness. Elle vit avec le diabète de type 1 depuis 1997 et applique la devise "Il n'y a rien que vous ne puissiez faire avec le diabète - si vous avez les bons soins, la bonne technologie et le bon état d'esprit." Christel écrit sur le site DiabetesStrong.com avec son mari. Elle blogue sur la santé, la forme physique et comment être en forme avec le diabète. Vous pouvez lui envoyer un courriel directement à l'adresse Christel@DiabetesStrong.com.