CONSULTER UN MÉDECIN : À QUOI S’ATTENDRE

 

 

Lors de votre première visite chez le médecin après un diagnostic de DT1, vous passerez l’examen physique habituel qui met l’accent sur les yeux, la peau et les pieds ainsi que l’entrevue standard sur vos antécédents médicaux, votre mode de vie et votre alimentation. Il y aura aussi des tests supplémentaires et un nouveau vocabulaire à apprendre. 

Tout d’abord, vous devrez passer des examens de sang et d’urine pour des choses importantes comme le cholestérol, la graisse, les protéines dans les urines (un indicateur de dommages aux reins), la glycémie et quelque chose appelé « taux d’hémoglobine glyquée », mieux connu sous le nom de « A1c ». 

L’A1c est une sorte de mesure que l’on vérifie habituellement tous les trimestres pour noter les niveaux moyens de votre glycémie au cours des mois précédents. Vous l’avez peut-être déjà eu, car certains médecins l’incluent pour confirmer leur diagnostic. Les résultats sont généralement donnés en pourcentage, l’objectif étant de 7 % ou moins. 

À mesure que vous apprenez à gérer votre glycémie avec de l’insuline, un régime alimentaire et des exercices, ce test devient une sorte de rapport périodique qui peut vous aider à voir comment vous vous en sortez. Le « score » comporte une certaine marge d’erreur et peut fluctuer, il est donc important de ne pas y accorder trop d’importance. Plus important encore, si vos résultats ne sont pas ceux que vous espériez, vous ne devez pas vous décourager. L’A1c est un outil parmi tant d’autres que vous et vos médecins utiliserez pour évaluer l’efficacité de votre traitement.  

Après les examens et les tests, il est temps de se concentrer sur l’éducation et de créer un plan pour les soins à venir. En général, vous serez redirigé vers un ECD (éducateur certifié en diabète), un diététicien, un conseiller ou un thérapeute et des médecins spécialisés dans les problèmes des yeux et des pieds. Vous n’aurez probablement pas tous ces éléments dès le départ, mais il est bon de garder tout cela à l’esprit.

Votre médecin travaillera avec vous pour établir un programme de traitement personnalisé. Tout comme votre DT1 est propre à votre corps, la façon dont vous le traitez devra être adaptée à votre mode de vie. Chaque personne a un niveau de forme physique, un horaire de travail, des activités culturelles et un régime alimentaire différents — qui changent tous au fil du temps — de sorte qu’il n’existe pas vraiment de traitement unique. Vous devez participer et être conscient des besoins changeants pour garantir un état de santé optimal.

Il y aura de nombreux contrôles réguliers à venir, mais vous devrez ressortir de votre première visite avec un plan, différents objectifs et des informations clés. 

Ce que vous devez savoir 

  • Comment vous faire une injection ? Ça semble effrayant, mais ce sera plus simple après un peu d’entraînement. Votre médecin vous montrera les bases et calmera vos appréhensions.
  • Comment tester les taux de glucose (sucre) dans votre sang et les taux de cétones (une substance chimique produite lorsque votre corps manque d’insuline) qui peuvent être trouvés dans le sang et dans l’urine. Oui, vous allez désormais tester votre sang et votre urine.  
  • Les noms et les dosages de vos médicaments. 
  • Un calendrier pour vos rendez-vous et examens à venir.

Pour les mois à venir

Il y a certains tests que votre médecin réservera pour les visites annuelles, comme le calcul des taux de cholestérol, le dépistage des problèmes rénaux possibles ou des examens de la vue. Toutefois, un autre test A1c, ainsi qu’un examen physique général et une révision de vos taux de glucose et de vos doses d’insuline devraient avoir lieu tous les 4 mois. 

À chaque futur rendez-vous, vous et votre médecin devez être prêts à discuter : 

  • Des résultats des tests récents.
  • Du relevé de vos taux de glycémie (que vous avez scrupuleusement testé et enregistré), et de tout cas de taux très élevés ou très bas. Il est essentiel de ne pas cacher ou minimiser les problèmes. Les hauts et les bas n’indiquent pas si vous étiez « bon ». Ils indiquent comment votre mode de vie et vos médicaments interagissent. Les médecins se spécialisent dans le repérage de modèles et de connexions que vous ne pouvez pas voir. Leurs ajustements peuvent vous aider à éviter de futurs problèmes. 
  • Des ajustements de votre traitement qui peuvent être nécessaires en fonction de ces chiffres.
  • De votre tension artérielle et de tout problème de circulation ou de flux sanguin, en particulier dans les pieds. 
  • Des niveaux d’activités, des exercices, du stress et des problèmes nutritionnels.
  • De toutes les pensées ou appréhensions que vous pouvez avoir.

Il est recommandé de prendre des notes pertinentes sur l’humeur, les activités physiques et les autres facteurs de stress (en plus des taux de glycémie tout au long de la journée). De cette façon, vous n’oublierez pas de demander si vous êtes pressé ou stressé pendant une consultation. 

Il est vrai que les visites régulières chez le médecin, les analyses sanguines trimestrielles et la prise de notes sur votre glycémie n’ont rien d’excitant… toutefois, les visites médicales régulières sont essentielles pour la gestion du DT1. Il peut être tentant de sauter des rendez-vous quand on a un emploi du temps chargé, mais vous devez éviter de le faire. Une rencontre avec votre médecin peut être rassurante et motivante. 

La vérité est que des contrôles réguliers et un suivi rapide de vos niveaux réduisent les risques de complications et vous permettront de relever ce défi avec assurance.