ALCOOL ET HYPO NE FONT PARFOIS PAS BON MÉNAGE


 

Au cours de mes 25 dernières années avec le diabète de type 1, j’ai fait des hypos mais très peu d’entre elles étaient vraiment effrayantes. Néanmoins, une hypoglycémie sévère m’a à la fois appris quelque chose et laissé une marque en tant qu’étudiante.

C’était en 2008 et il faisait très chaud dehors. Je portais une robe bleue à pois blancs. J’avais choisi de ne plus boire d’alcool car je n’aimais pas ce que je ressentais, alors pendant un petit-déjeuner entre étudiants j’ai bu du Sprite zéro. J’étais également végétalienne et mes camarades de classe ne m’avaient rien acheté à manger alors j’ai mangé seulement du raisin et des bonbons.  Après le petit-déjeuner, nous sommes montés à l’appartement et j’étais sobre. J’ai encore mangé des bonbons et bu du soda. Il faisait tellement chaud que tout le monde était très fatigué après le voyage et après cela je suis rentrée chez une amie pour manger le gâteau qu’elle préparait. Je suis ensuite rentrée chez moi, j’ai enfilé une autre robe et j’ai mangé un dîner léger car je ne pensais pas être absente trop longtemps à la fête des étudiants car je ne buvais pas. Une fois à la fête, un de mes amis proches est venu et m’a offert 2 cidres. Je n’ai pas osé dire non car je sentais que la pression des pairs était plus forte que ma propre volonté. J’ai bu les deux bouteilles et je pouvais à peine rentrer à la maison.

J’étais simplement trop affectée. Quand je suis rentrée, je me suis couchée, sans rien manger. Deux jours plus tard, je me suis réveillée, allongée dans ma chambre. J’étais tellement confuse et je ne me sentais pas bien du tout. Ma maman est entrée dans ma chambre et m’a expliqué que j’avais fait une grosse hypo le lendemain de la fête étudiante et que je m’étais évanouie sur le lit. En tant qu’infirmière, elle m’avait nourrie jusqu’à ce que ma glycémie augmente. Puis elle m’avait laissé dormir et vérifiait ma glycémie 24 heures sur 24.

Après cette expérience, j’ai appris à ne plus boire d’alcool le ventre vide ni quand il fait très chaud. J’ai aussi prévenu tous mes amis proches comment m’aider si je fais une hypo sévère à cause de l’alcool. Aujourd’hui, cependant, je ne bois que de petites quantités d’alcool lors d’occasions spéciales.

WRITTEN BY Irina Krantz, POSTED 04/14/21, UPDATED 04/14/21

Il est plus facile de me contacter soit via mon Instagram @mindiabetesvardag, soit par e-mail à irinakrantz89@gmail.com